la crise des subprimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la crise des subprimes

Message  Marc le Lun 31 Oct - 12:32

Bonjour,

Inscrit au mouvement des Indignés, en juillet 2011, je fais partie de la commission Droits-Economie-Finance de l'Assemblée Populaire de Marseille.

LES SUBPRIMES

A] La titrisation

L'économie financière a inventé un mode opératoire qui consiste à
transporter des dettes risquées d'un débiteur ne pouvant accepter les risques vers un débiteur ayant, en principe une masse financière suffisante
pour les absorber.

On transforme un crédit risqué en un titre boursier qui peut se vendre, et on le vend à des grosses banques qui ont les reins solides

B] Dysfonctionnement de la titrisation

Certaines banques ayant les reins solides peuvent accepter un plus fort niveau de risques. cependant leur capacité est tout de même limitée.
elle ont tout de même besoin d'évaluer le risque encouru.

pour cela on avait mis au point des agences de notation, mais le problème est que ces agences étaient payées par ceux qui vendaient le risque.

C] Crise

On dépasse donc le niveau de risques que peuvent supporter les grandes banques, et un moment arrive où elles ne peuvent plus supporter
qu'une part de leurs actions risquées périclitent. ils s'agissait en effet de dettes pour l'achat de leur maison, de foyer n'ayant pas les critères
attendus pour un prêt normal.


Marc

Messages : 6

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

conséquence : La crise financière de 2007-2008

Message  Marc le Lun 31 Oct - 21:15

a) L'arrivée à terme des subprimes

En 2007, comme prévibisible, les débiteurs ne peuvent payer. Les banques essayent de saisir les logements et de les revendre. Mais ce faisant elles font baisser le cours, et ne peuvent se rembourser.

b) la transmission de la crise à la finance

Les titres associés à ces prêts bien entendu chutent. Le fait que ces titres pourris aient été associés dans des produits financiers à d'autres titres plus sains, reporte le discrédit sur les titres sains associés. C'est le principe de la pomme pourrie qui contamine le panier.

c) la crise bancaire

Selon leur réglementation, les banques doivent avoir 8% de leurs emprunt en fonds propre. L'arrivée d'une dette massive les oblige à regonfler leurs fonds propres en vendant leur actifs.Cette vente massive d'actifs fait baisser l prix des banques.

d) la crise interbancaire.
Les banques se soupçonnant mutuellement de détenir des titres pourris ne se prêtent plus. Ce qui ruine les banques qui jonglaient sur les prêts interbancaires.

e) la faillite de Lehman Brothers
Le président Bush ayant voulu qu'au moins une structure d'investissement ne soit pas repêchée par le Trésor Américain, Lehman Brothers est sacrifié, ce qui a accéléré la crise de confiance.

f) le crack boursier et la crevaison de la bulle
La crise de confiance provoque la cravaison d'une bulle, c'est à dire l'effondrement d'une croyance collective.

Marc

Messages : 6

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum