LA NON VIOLENCE (compte-rendu brut de l'A.P. du 07/01/2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA NON VIOLENCE (compte-rendu brut de l'A.P. du 07/01/2012)

Message  Le_Pandu le Mar 10 Jan - 10:34

On peut s-opposer sans violence. Par la non coopération avec le système
,le boycott, la résistance passive, la désobéissance civile (voir la marche du sel de Gandhi).

Les indignés de Wall Street ont bien défini la violence :
« Quand les riches volent les pauvres ont appelle ça faire des affaires, quand les pauvres se révoltent contre les riches on appelle ça de la violence. »

Comment se comporter face à la répression des forces de l'ordre : en s'affirmant non violent on se rend sympathique.

La non violence c'est aussi un problème d'organisation, de méthodologie.

Posons nous la question « qu'est ce qui nous fait violence ? »
Pour moi c'est la vie politique telle qu'elle se déroule actuellement avec ses violences verbales entre candidats, leur mépris des gens « ils nous prennent pour des cons »

Comment lutter contre la violence « légitime » de l'état ?

Avant de parler de non violence on doit définir ce qu'est la violence.

On a le choix entre provoquer la violence pour prouver l'injustice de son emploi, ou adopter une stratégie de fuite pour démontrer notre refus de nous faire enfermer dans une logique de la violence.

La violence est structurelle à la société, comment développer une culture de paix.

On est dans une culture de violence, pratiquer la non violence c'est se faire violence.

On est dans un système économique très violent, dans le monde du travail, de l'éducation et partout ailleurs on encourage les rapports violents entre individus par la concurrence sublimée en vertu.
La violence j'en vois de partout.

Quand on parle de violence et de non violence, je penses surtout à la violence. Si on doit se faire violence pour changer la société, la violence peut alors apporter une prise de conscience chez les gens. Pourquoi ne pas avoir un discours violent.

Non, il ne s'agit pas d'avoir un discours violent mais radical,même si cette radicalité est perçu comme une violence par ceux qui ont le pouvoir et par ceux qui croient en eux.

Ce qui fait valeur dans le mouvement des indignés c'est qu'il apporte un sens à l'indignation de la population en parlant de choses concrètes comme le chômage, le mal logement, la non participation à la vie démocratique,.....
Il y a des lois qui sont violentes par rapport aux individus, comme la loi sur les étudiants étrangers.

La violence dans la société s'exprime par la pression normative de ceux qui veulent imposer leur
idéologie aux autres.

Avec la non violence on donne une image positive, la violence on la subi. Chez les indignés on ne veut pas déterminer les gens, on veut qu'ils puissent se déterminer eux mêmes.
La non violence a été préconisée par les premiers chrétiens mais à force de tendre l'autre joue on se fait avoir. Je crois aux rapports de forces et pour cela il faut utiliser la violence, faisons en sorte qu'elle soit la plus douce possible.

La violence c'est détruire, la non violence c'est construire.

Pour construire il faut déconstruire, et le moment de la déconstruction sera perçu comme un épisode extrêmement violent par certains mais faut il s'interdire toute action car elle sera vécu comme une violence par le système qu'on veut changer ?
Définir la violence, ce qui est violent ou non violent nous permettra d'agir sans nous renier.

Les indignés veulent recréer du lien : la non violence c'est la bien traitance.

Les indignés ont inventé un langage des signes qui peut éviter la violence verbale au cours des assemblées populaires.

Il faut distinguer la force et la violence, on peut être violent sans avoir une force démesuré, mais pour être non violent il faut faire preuve d'une force (morale) formidable.

Le principe de sécession c'est construire à côté, sans avoir besoin de détruire.
En voulant changer de système on est non violent pour les 99% mais pour le 1% restant c'est faire preuve d'une violence extrême que de s'indigner et de construire nous même la société que nous voulons.

Plus ça va plus je devient non violente, c'est une chance. On ne peut pas se mettre à la place des gens et savoir toujours ce qu'ils perçoivent comme une violence faites à leur encontre mais il faut faire en sorte de ne pas créer de la violence.

Ce qui me fait violence c'est de voir le spectacle politique. Il faut transmuter notre rage en volonté constructive.

L'indifférence est une sorte de violence.

Ne pas considérer l'autre comme une chose est un premier pas. Il faudrait que quiconque arrive dans un endroit puisse y trouver sa place tout naturellement.

Ce qui m'intéresse c'est le côté pratique, ce qui fait sens dans notre mouvement c'est qu'il soit horizontal.

Prendre des décisions au consensus c'est prendre la décision de ne jamais utiliser la violence pour imposer une idée aux autres, aussi évidente qu'elle nous paraisse. C'est l'image principale des indignés, celle d'un mouvement pacifique et non violent.

Je crois que l'évolution humaine nous conduit vers la non violence.

On parle de violence et de non violence mais il faut aussi évoquer les agressions multiples que nous inflige le système ; nous vivons dans un système agressif.

+++++++++++++++++++++++++++



Voilà pour le compte-rendu "brut", les interventions de chacun étant simplement juxtaposées les une après les autres. Nous pouvons ici-même le mettre en forme en un texte plus cohérent avant de le présenter dans la section réservée aux comptes-rendus d'Assemblée. Postez vos propositions de mise en forme ci-après en réponse si vous le désirez, sinon le compte-rendu sera placé tel quel dans sa section réservée.

Le_Pandu
Admin

Masculin Messages : 70
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

paroles venant de la base

Message  claude rebelle le Mer 11 Jan - 15:12

Bonjour à toutes et à tous,

Bravo et merci beaucoup pour ce travail de recueil de paroles de la base, merci aussi car ça permet à celles et à ceux qui ne peuvent pas être présent(e)s de pouvoir suivre ...
La circulation de l'information sur le "ce que nous faissons par nous mêmes" est une des pierres essentielles pour (re)fonder notre maison commune... en partant des fondations !, c'est le principe premier de la démocratie
Aujourd'hui nous sommes obligé(e)s de rajouter des qualificatifs à démocratie tant elle a été/EST bafouée, et ce n'est pas le cirque que l'on nous autorise encore ici qui réduit cette violence...
A mon sens ce recueil de paroles qui vient de la base, comme celui recueilli devant "pôle emploi", la CAF et bientôt devant le centre de sécu d'Encagnane est important car le (re)faire société s'écrit là, où chacun(e) à sa place, ne soyons pas pressé(e)s de "mettre en ordre" c'est à travers l'esxpérimentation que nous (re)construirons des possibles et les ferons vivre au quotidien et dès maintenant...
Le plus important aujourd'hui c'est de se libérer de nos peurs, de nos craintes, de s'émanciper pour (re)trouver notre puissance d'agir pour FAIRE PAR NOUS-MEMES à partir de notre intelligence collective qui mettra en mouvement d'autres potentialités individuelles et collectives...
Fraternellement claude

claude rebelle

Messages : 10
Localisation : aix en provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NON VIOLENCE (compte-rendu brut de l'A.P. du 07/01/2012)

Message  Le_Pandu le Jeu 12 Jan - 9:23

Donc pour toi on pourrait se contenter de ce compte-rendu brut sans le mettre en forme ? Pourquoi pas, il y a un petit côté "brainstorming", on peut piocher ce qu'on veut dedans. Je vais quand même tacher d'en tirer un texte plus cohérent dès que je trouve le temps, au cas où. Et qui sait, peut être que d'autres aussi voudront effectuer ce travail.

Le_Pandu
Admin

Masculin Messages : 70
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NON VIOLENCE (compte-rendu brut de l'A.P. du 07/01/2012)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum